Bien que timide cette année, la période des transferts pour le championnat de Bujumbura s’est clôturée le samedi 21 mars. Retour sur les coups réussis, mais aussi certaines désolations.

Urunani se rajeunit

Le départ de Malick Nganzahayo, meneur de jeu de l’équipe de Jabe, vers le championnat rwandais, avait suscité des interrogations quant à l’avenir de l’équipe. Celui-ci était justement la clé de l’équipe, lui qui marquait presque la moitié des points du club. Eh bien, Urunani n’a pas lâché prise durant les transferts : Nobel Niyonganji, qui venait de passer 2 saisons avec Dynamo, rejoint l’effectif d’Urunani. Réputé d’être très adroit et fort dans les contrattaques, le jeune ailier, ayant justement fait ses débuts au club Urunani renforcera sans doute son attaque.

Au niveau défensif, l’équipe a misé sur Gontran, le jeune pivot piqué à Gymkhana. Elu parmi les révélations de l’année sur son poste de pivot, Gontran vient renforcer l’effectif dont le poids de l’âge de certains joueurs commençait à se faire sentir sur le terrain. Ainsi, aux côtés du jeune Oly et de Roger l’expérimenté, sans doute que le trio va assurer.

 

Lire la suite sur Jimbere Magazine