Elvis HAKIZIMANA, plus connu sous le sobriquet de « Gafyisi » (Hyène) est l’un des joueurs qui ont su imprimer leur marque dans l’univers du ballon orange au Burundi. Capitaine emblématique du club le plus titré et réputé du pays, Urunani BBC, Gafyisi a connu une carrière florissante au niveau local. Au cours de ses 19 ans au service de l’art du dribble, cet ailier a raflé de nombreuses distinctions, que ce soit au niveau individuel ou au niveau collectif : 2 fois MVP, 2 fois Meilleur marqueur et Meilleur ailier ainsi que 9 fois Champion national, 9 fois Champion de l’ACBAB ,7 fois Champion des Playoffs, 3 fois Champion de la zone 5, etc. Des belles distinctions qui lui ont donné du crédit dans le « game ».

Avec une qualité en tir et en lecture du match, ce passionné du ballon orange vient de passer 7 ans, brassard au bras, au sein d’Urunani. Dans cette entrevue, ce trentenaire natif de Jabe nous retrace son beau parcours : 17 ans dans les rangs des bleus et blancs de Urunani et 19 ans de carrière au basketball. Immersion…

Akeza.net : Qui est Elvis HAKIZIMANA?

Elvis HAKIZIMANA : Je suis très connu sous le surnom « Gafyisi » (Hyène). Je suis né le 10 août en 1985 à Jabe dans la zone de BWIZA dans une famille de 6 enfants dont je suis l’aîné. J’ai fait mes études primaires à Jabe II. A l’école secondaire, j’ai fait le cycle inférieur au collège de Nyakabiga avant de compléter mon cursus au lycée Notre Dame de Rohero. A l’université, j’ai fait la Faculté des Sciences Sociales, Politique et Administratives à l’Université du Lac Tanganyika. Aujourd’hui, je travaille à WISE Microfinance à Bujumbura.

Akeza.net : Ton amour pour le basket, quand commence-t-il ?

Elvis HAKIZIMANA : Il faut dire que j’ai avant tout fait mes débuts au foot. Je jouais avec d’autres enfants de mon âge avec un petit ballon confectionné à base de sachets. Comme on jouait sur un terrain de basket, lorsqu’on était fatigué, on avait tendance à lancer la balle dans le panier. J’avais à cette époque entre 9 et 10 ans, pendant la crise de 1994. On voyait les « grands frères » du quartier s’adonner au basket. C’est à partir de là que je suis tombé amoureux du basket. Par après, Astère MUJEJE (père des arbitres Fabrice, Franck et Gaël) a formé une équipe des jeunes du quartier. En 1998, Il y a eu un encadrement des jeunes en vacances avec Jean Paul BUKEBUKE comme encadreur. C’est là que j’ai appris les fondamentaux du basket.

Akeza.net : Comment as-tu connu Urunani ? Raconte-nous tes débuts….

Elvis HAKIZIMANA : L’aventure commence un certain après-midi. Je me rappelle très bien que c’était aux environs de 17h. Un ami à moi est venu me voir pour me dire qu’un coach recrutait de jeunes joueurs désirant intégrer l’équipe B d’Urunani. C’était le coach Aaron KAGABO. J’ai couru de toutes mes forces au terrain de basket pour me fait inscrire. Cet agent était encore là et il m’a mis sur la liste. On était autour entre 30 et 40 présélectionnés. Au fil des entraînements, la sélection a continué et j’ai eu la chance de faire partie de la sélection finale. Le club estimait que j’avais du potentiel.

 

Lire la suite sur Akeza.net