Acteur principal du sacre contre Kern, le capitaine emblématique d’Urunani et toute son équipe ont affiché un match de haut niveau ce dimanche, reléguant la formation de Kern à la seconde place. Récapitulatif.

« Un match de fer », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux, la veille du rendez-vous. Midi tapante, les deux équipes rentrent sur le terrain. Les pourtours et la tribune du terrain « Toyota » à Gikungu sont remplis de spectateurs, impatients de voir les leaders du championnat se confronter pour la première place, du moins provisoirement.

La première partie affiche moins de spectacles, mais la tactique, surtout défensive est au rendez-vous. Urunani effectue beaucoup de changements pour déstabiliser les jeunes de Kern, dont la vivacité, la mobilité dans les mouvements et la détermination sont le maitre-mot.

Face aux qualités des jeunes de Kern, Urunani protège fortement leur zone et oblige les adversaires à tenter des tirs hors zone, qui ne leur réussissent pas. Avec la défense de fer des deux côtés, la première partie se solde sur un score faible de 25-19, en faveur d’Urunani.

Lire la suite sur Jimbere Magazine