Après l’échec en finale contre le club Dynamo BBC lors de la première édition du “NKURUNZIZA BASKETBALL CUP”, le club URUNANI a pris l’élan en se renforçant dans les différents secteurs du jeu. C’est notamment grâce à ses recrues que l’équipe peut revêtir aujourd’hui l’image du favori dans toutes compétitions tant domestiques. En tout cas, le tournoi de remise des prix fût un test pour le club de citadins (URUNANI BBC).

Avec les recrutements enregistrés du côté des mille collines, faisant rapatrier le jeune meneur talentueux NGEZAHAYO Malick, et d’autres venus de l’Ouganda, URUNANI a signé une entrée fracassante lors du premier match contre l’équipe militaire de MUZINGA, qui ,par ailleurs avait survolé les débats lors du tournoi des héros nationaux; ce qui n’a pas été facile pour eux, parce qu’ils se sont vu infliger une leçon de basket au quatrième quart-temps, surtout par le spectacle de tous côtés, dunks, tirs hors-trapèze, dribbles spectaculaires, etc. Ainsi, le match se termina sur une différence de vingt-cinq points (100-75), ce qui donna droit aux demi-finales de la compétition.

 Le grand rendez-vous tant attendu…

En demi-finale, le club des citadins (URUNANI) devait croiser le fer contre le club Dynamo, qualifié pour les demi-finales aux dépens de Gymkhana. Le match commence fort pour le club URUNANI, qui, menant des actions offensives par des transitions directes, et aussi par la présence de leur intérieur Landry NDIKUMANA, qui a participé dans les rebonds défensifs. Il faudra plus tard compter sur leur jeune Orly qui a fait vibrer le public en inscrivant un dunk explosif au deuxième quart-temps. Le match se termina sur un verdict sans appel, par une différence de vingt-deux points (76-54), et place à la finale du dimanche.

 Le retour du classique…

 Après une longue période sans victoire, le club de NEW STARS devrait tenter son “jack pot” en finale. La tâche s’annonçait difficile pour les hommes de Christian NSHIMIRIMANA (Ndindi), vu les défaites infligées par Urunani au club Muzinga et Dynamo , par une différence de points qui n’était pas en dessous de vingt points, et aussi il fallait noter que la dernière victoire de NEW STARS contre URUNANI, datait de 2018 en championnat en compétition officielle (à clarifier). A l’issue du troisième quart-temps, le club URUNANI menait par une différence de quatre points (45-41). Ce n’est qu’au quatrième quart-temps, que l’équipe de NEW STARS prit le devant, alors qu’il restait trois minutes quarante-huit secondes (3’48”). La fatigue, un faible jeu collectif, les pertes de balles, une maladresse inhabituelle dans la finition, et aussi un manque de concentration dans les dernières minutes, ont coûté cher à la formation d’URUNANI.

Une meilleure préparation pour la suite…

Malgré cette défaite contre l’équipe de NEW STARS, l’équipe d’URUNANI a affiché des facteurs positifs au cours de ce tournoi. Le jeu direct imposé par le coach Patrick et son staff, les joueurs l’ont suivi à la lettre, la bonne gestion du groupe est entre autres un facteur clé à la réussite à signaler. Bref, le meilleur est à venir. Avec les recrues, il suffit d’améliorer l’adaptabilité dans les rotations tactiques prônées par le coach, ainsi de meilleurs résultats verront le jour.